the Evil Within 2 : exploration et critique

Dans le monde de l’horreur, il faut se creuser la tête pour créer quelque chose de nouveau et d’innovateur. The Evil Within 2 introduit habilement le design de l’horreur old school dans un monde semi-ouvert qui, finalement, fait un voyage rafraîchissant dans un univers cauchemardesque.

Genre: Survival horror à la 3ème personne / /1 joueur

Éditeur: Bethesda Softworks  

Platformes: PC/PS4/Xbox One

Classification: 18+

Sortie: 13 octobre 2017

Histoire

Trois ans après les événements de Beacon Mental Hospital, nous retrouvons l’ex-détective Sebastian Castellanos dans une situation désespérée, toujours pris de culpabilité pour la perte de sa famille et hanté par sa visite effroyable de Beacon. C’est à ce moment qu’il est approché par son ancienne partenaire, Juli Kidman, qui lui révèle que Lily est toujours en vie. Le dirigeant de MOBIUS a besoin de l’aide de Sebastian pour la sauver. Castellanos est ensuite amené dans un établissement secret de MOBIUS où il apprend que Lily est utilisée comme « ‘Noyau »’ du nouveau système STEM pour simuler la ville d’Union. Cependant, il y a quelque temps, MOBIUS a perdu le contact avec Lily et leurs agents, pris dans STEM, et ils n’ont plus aucun contrôle sur ce qui se passe. Sebastian accepte d’aider MOBIUS afin qu’il ait une chance de sauver sa fille de cet enfer.

Evil Within 2 personnages

Comme le précédent volet, la compagnie MOBIUS a perdu le contrôle sur ce qui se déroule dans STEM. Une horde de nouveaux ennemis assoiffés de sang et de chair fraiche ont pris d’assaut la ville. Malgré votre expérience avec son prédécesseur, rien ne peut vous préparer à ce que vous allez voir dans Evil Within 2. Serez-vous à la hauteur pour sauver Lily et découvrir la vérité qui se cache derrière MOBIUS?

Gameplay

Les mécaniques de The Evil Within 2 restent similaires à ceux du précédent volet. Cependant, du à des critiques sur le niveau trop difficile avec le premier jeu, ont nous offre 4 modes de difficulté. Pour ma part, je trouve dommage de devoir diminuer la difficulté d’un jeu en réponse aux joueurs qui s’en plaignent. Peut-être Evil Within est-il de niveau trop élevé, mais personnellement, la difficulté des jeux des années entre 80 et 2000 me manque. Rappelez-vous Resident Evil comment il était dur de se rendre jusqu’à la fin et comment ont pouvait se sentir fière quand on réussissait à progresser dans l’histoire. Ce sentiment d’accomplissement est essentiel, surtout dans un jeu d’horreur, car on a peur d’avancer et ce qui se dresse devant vous est un challenge.

Les 4 modes de difficulté de The Evil Within 2 

Casual : Pour ceux et celles qui veulent jouer pour découvrir l’histoire et non avoir trop de difficultés à progresser. Les ennemis sont moins puissants et vous subissez moins de dégât. Les objets sont abondants, vous avez de l’aide à votre disposition si vous êtes bloqué et la capacité de lancer des bouteilles pour distraire les créatures est accessible tout de suite.

Survival : Les ennemis sont plus nombreux et les ressources se font plus rares. Vous n’aurez donc pas toujours suffisamment de munitions pour combattre ni de seringues pour vous soigner. Il est conseillé de jouer lentement, de vous cachez et contourner les ennemis au lieu de les confronter et vous devrez garder un œil sur votre inventaire. Vous avez aussi de l’aide disponible dans ce mode.

Nightmare : Ce mode est destiné aux joueurs expérimentés qui connaissent le jeu. Dans The Evil Within 2, il est débloqué dès le début et, en termes de défi, se situe quelque part entre les modes de Survival et de Nightmare du premier Evil Within. Les munitions sont très rares, éviter le plus de créatures possible est vital, les objets en général sont rares et les ennemis sont plus durs. Aucune aide ne vous sera donnée.

Classic : Semblable à Nightmare, ce mode à quelques options en moins pour vous rendre la tâche compliqué. Vous aurez besoin de finir le jeu pour débloquer ce mode. Il n’y a pas d’autosaves et seulement 7 chances d’enregistrer votre partie. Et vous ne pourrez pas mettre à jour les skills de Sebastian ou vos armes à tout moment. Un défi de taille!

Evil Within 2 Sebastian

Modifications au gameplay

Sebastian peut attaquer ses ennemis à l’aide d’armes à feu ou à main nue et il peut toujours améliorer ses skills et optimiser ses armes, mais avec un nouveau système. Il vous faut toujours du green gel pour vos skills, mais il vous faudra d’autres types d’items pour monter vos armes. Pour se faire, il vous faudra trouver des pièces mécaniques. Il s’agit d’une bonne modification qui apporte de nouveaux défis à votre partie. Vos skills ne sont pas exactement les mêmes que dans le premier The Evil Within et ils apportent une plus grande variété d’options pour éliminer vos ennemis et sur les capacités physiques de Sébastian. Et la cerise sur le sundae, vous pouvez maintenant fabriquer vos munitions à l’aide d’ingrédients trouvés tout le long de votre parcours!

the Evil Within 2 jeu horreur

« Le Communicateur » constitue un autre changement intéressant. Celui-ci vous aide à mettre en évidence les objectifs, les ressources et les ennemis présents. Il révélera également des points de résonance, qui fournissent des indications sur ce qui s’est passé dans le monde de l’Union. Les joueurs peuvent explorer la zone de la map librement pour compléter les objectifs secondaires et dénicher des ressources. On y trouve également différents types d’environnement. C’est un point important, car jouer trop longtemps dans un même type de décor rend l’expérience monotone et stimule moins  visuellement.

Le monde qui s’ouvre à vous présente de grandes maps où vous pouvez prendre le temps d’explorer à votre aise. Et dans chacune d’elles se trouvent des items mystérieux à collectionner. Un petit plaisir de plus.

Evil Within 2 gameplay

Graphismes et atmosphère

The Evil Within 2 nous offre une superbe direction artistique supérieure au premier volet. Nous sommes projetés dans une vision de beauté horrifique digne de la série Hannibal. Sans rien vous dévoiler, vous allez voir que les cadavres laissés par le méchant Stepho Valantini sont à la fois originaux et d’un délice visuel. De plus, les images sont encore une fois accompagnées de la musique du compositeur Beethoven. Nous avons droit à un bon storytelling dans l’environnement avec des éléments disposés soigneusement pour vous faire comprendre ce qui s’est passé. Le gore est tout aussi présent que dans le premier jeu. Sebastian fait exploser la cervelle des créatures de façon graphique et juteuse comme on l’aime et des surprises sanglantes vous attendent au détour. Il ne manquera pas de sang!

Evil Within 2 gore

Un aspect à considérer est l’horreur psychologique qui est mise en avant plan. Sebastian est confronté à ses peurs et à son passé, ce qui est une très bonne chose, car cela nous offre enfin des réponses aux questions sans réponse du premier volet. The Evil Within étant une série que j’affectionne, mon âme de gameuse est rassasiée par cette suite tant attendue. Un incontournable pour tous les fans de survival horror. Et un petit conseil, ne manquez pas la fin du générique.

Mélanie Richer

About Mélanie Richer

À l'âge de 4 ans, elle a le coup de foudre pour l'horreur en tout genre. À la fin de son secondaire, elle décide de se lancer dans le programme d'arts et lettres, profil cinéma, mais se retire après un ans et demi. Elle se lance par la suite dans le domaine du maquillage et effets spéciaux mais choisit un autre chemin, celui du monde des jeux vidéo. Diplômée en modélisation 3D, son but est de travailler comme éclairagiste et, un jour, de réaliser son propre jeu d'horreur. Suivez-la ici : https://www.artstation.com/artist/zaliria

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :