Les Six brumes: prévente récidiviste et Pornovores

Pornovores Frédéric Raymond Six brumes

Chaque année, nous attendons la prévente de la maison d’édition sherbrookoise les Six brumes avec impatience. Pour la simple bonne raison que les éditeurs, Jonathan Reynolds et Guillaume Houle, sont de véritables passionnés qui ont à cœur de faire rayonner la littérature de genre au Québec. Ainsi, les ouvrages que proposent les Six brumes sont toujours d’une grande qualité, et les découvertes qu’on y fait, mémorables.

Présentant une belle variété comme à l’habitude, la prochaine cuvée des Six brumes offre des incursions dans la science-fiction sociale et post-apocalyptique ( Soleil de glace, Carl Rocheleau), le fantastique étrange et déjanté (Nés comme ça, Dave Côté), le récit historique d’aventure ( Alizée et les Karneia, Charlotte St-Jean-Perron) et dans l’horreur érotique (Pornovores, Frédéric Raymond). Mis à part Charlotte St-Jean-Perron, gagnante du concours Sors de ta bulle!, tous les auteurs ont déjà publié chez les Six brumes, d’où le nom de la prévente, les Récidivistes. Bien évidemment, puisque nous sommes des fans finis d’horreur, nous avons particulièrement hâte de voir dans quel cauchemar Frédéric Raymond nous guidera cette fois. 

Pornovores de Frédéric Raymond

Pornovores Frédéric Raymond

Scientifique fou, passionné d’horreur, auteur et éditeur au sein de la Maison des viscères, Frédéric Raymond porte tous ces chapeaux et bien plus encore. En 2014, il nous a offert son premier roman d’épouvante, Jardin de chair, où la différence et la solitude qu’elle engendre sont explorée par le biais du cannibalisme. Ce récit poignant qui porte autant à la réflexion qu’à la répulsion est suivi dans la bibliographie de Raymond par une publication pour les plus jeunes, L’arbre maléfique, aux éditions du Phoenix.

Aimant emprunter les avenues les moins fréquentées de l’effroi, poursuivant son propre chemin à la machette, Frédéric Raymond mélange épouvante, romantisme et sexe avec Pornovores. Et si vous avez déjà lu un texte de l’auteur ou encore êtes familier avec les anthologies de la Maison des viscères ( consultez notre dossier complet La petite maison dans les viscères), vous savez que Raymond adore quand ça saigne! Rien à craindre donc que son romantisme ne tombe dans le fleur bleue.

Résumé: «L’actrice Erin Pink installe sa nouvelle entreprise de production de films érotiques près des bureaux de consultants en informatique. Cela éveille la curiosité de P.-A., un informaticien qui tombe rapidement sous le charme d’Erin. Cependant, des événements étranges et de plus en plus violents se produisent pendant les tournages. Le jeune homme et l’entrepreneure tentent de comprendre ce qui se passe, mais il est trop tard. Le mal qui hante l’immeuble s’est réveillé. Pour vivre, les morts devront apaiser leur soif de sexe et de sang.»

La couverture, très attirante, est magnifiquement illustrée par Steve Bolduc, dont vous avez peut-être remarqué le travail en couverture de la revue Solaris à plusieurs reprises. Une petite visite sur son site personnel vous permettra d’apprécier bon nombre de pin-up cartoonesques, de sketchs et même d’étonnantes sculptures. 

La prévente les Récidivistes, débutée le 30 avril, comprend 11 niveaux de participation, s’échelonnant de 10S à 500$. Toute l’importance de cette prévente réside dans le fait que les fonds amassés permettront aux éditeurs de produire leurs nouveautés 2018. Autrement dit, quand vous acceptez d’attendre en octobre ou novembre pour tenir votre livre dans vos mains, vous contribuez à ce que la belle flamme de la littérature de genre québécoise ne s’éteigne pas. 

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :