Les Prédateurs de l’ombre de Romain Billot: hommage aux méchants!

romain billot clé d'argent Prédateurs de l'ombre

Les lecteurs de revues littéraires spécialisées dans les genres de l’imaginaire connaissent probablement Romain Billot, auteur de nombreuses nouvelles publiées en France et au Québec et éditeur de la défunte revue Freaks Corp. Pour les autres, voici l’occasion de découvrir ce grand passionné de fantastique et d’horreur grâce au recueil Les Prédateurs de l’ombre, publiée dans la collection KholekTh des éditions La Clé d’argent. Réunissant 14 nouvelles parues dans des anthologies (Ténèbres 2013, le Codex Atlanticus, Les Fossoyeurs de Rêves) ou dans des revues (Horrifique, Brin d’éternité, Etherval) depuis 2007, ce recueil contient également 5 textes inédits.

les Prédateurs de l'ombre romain billotQue serait les contes et histoires d’horreur sans prédateurs? Bien souvent plus intéressants que le héros lui-même, ce sont les « méchants » qui sont à l’honneur dans ce bal d’épouvante orchestré par la plume de maître de Romain Billot. Il y met en scène des prédateurs de toutes sortes : momie, loup-garou, cannibales, monstre marin, fantômes et autres créatures innommables, issue de la vaste imagination de l’auteur.

Le lecteur réalisera rapidement que les prédateurs ne sont pas toujours ceux qu’on pense. Les apparences peuvent être trompeuses, telle est la loi de certaines de ces histoires. Elles révèlent en effet que la nature noire de l’humain qui, trop curieux, cupide, manipulable, égoïste ou tout simplement idiot, se transforme en nuisance.

Celui qui parcours les pages de ce recueil n’est pas au bout de ses surprises, car l’auteur à fait de l’ironie un ingrédient de tête dans quelques situations ou l’expression «tel est pris qui croyait prendre» prend tout son sens. Et comme parmi les ténèbres se cache toujours une certaine beauté, un infime rai de lumière, le lecteur rencontrera sur son chemin des amitiés improbables, des histoires d’amours étranges et de beaux personnages.

Coups de cœur Clair/Obscur :

L’Expropriation : touchante, qui fait frissonner d’une façon non traditionnelle.

Le Phare au fond des brumes : classique, mais un gros plus pour l’ambiance.

Partie de pêche : personnage principal incroyablement attachant, originalité dans l’horreur.

Le Sommeil des monstres : troublant, un véritable cauchemar! Si efficace que cette histoire reviendra vous hanter pendant des jours…

Au sujet de La Clé d’argent

logo clé d'argentFondée en 1987 par Philippe Gindre et Philippe Dougnier, La Clé d’argent est une maison d’édition à but non lucratif qui se consacre aux littératures de l’imaginaire. Son vaste catalogue de romans, recueil de nouvelles, anthologies, poésie, études et plus encore saura séduire les amateurs de fantastique et d’horreur! De plus, les frais de transport, toutes destinations, sont de 0.01 euro, ce qui est, vous en conviendrez, plus qu’abordable.

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :