Le Protocole Reston: les zombies envahissent Trois-Rivières

protocol-reston-fortin-mathieu-numero-de-serie

La carrière littéraire de Mathieu Fortin a débuté sur les chapeaux de roues alors qu’il publie, dès 2008, 11 livres en l’espace de 3 ans. Après un recueil de nouvelles (Morphoses) et une novella (Le loup du Sanatorium) aux éditions les Six Brumes, l’auteur se tourne vers les éditions Coups de tête, qui se spécialisent dans les courts romans enlevants, pour faire déferler au Québec les lourdes conséquences de la présence d’une mystérieuse créature transformant les humains en zombies. Cette année, Numéro de série réédite Le Protocole Reston, pour les purs fans de morts-vivants.

Le Protocole Reston Mathieu FortinDans une grotte de la Corée du Nord, où les contaminants chimiques et toxiques sont légions, une créature inconnue de l’homme est capturée. Alors qu’il se trouve à bord d’un cargo l’amenant à Toronto afin d’être étudié, le monstre réussit à s’échapper tout près de Trois-Rivières. Il n’en faut pas plus pour déchaîner l’enfer sur la ville québécoise. Très vite, les habitants se transforment en zombies aux yeux rouges assoiffés de sang; c’est la panique générale. Le Protocole Reston doit être appliqué dans le plus grand des secrets.

Ce court roman est une déferlante d’action ininterrompue, alors que nous suivons Victor et son coloc Lucien, prisonniers de leur appartement. Leur aventure sanglante et parfois gore se lit d’une traite et les seuls temps morts accordés sont les intermèdes savoureux où le lecteur assiste à la lutte de pouvoir des dirigeants du pays. Autre bon point, un flash d’originalité rafraîchissant: les morts gagnent en puissance alors qu’ils s’abreuvent de plus en plus de sang. Les zombies de Mathieu Fortin, déjà différents par leurs yeux rouges et leur mode de contagion, évoluent en passant du mort-vivant lent de Romero à celui, très rapide, de Danny Boyle et Alex Garland (28 jours plus tard)!

Il y a par contre un élément des bons romans qui manque cruellement au Protocole Reston : l’attachement aux personnages. Le roman est très court et se concentre certes sur l’action, mais les protagonistes qui vivent cette action et en subissent les dures conséquences demeurent de simples noms sur le papier, car l’auteur ne leur a pas insufflé de profondeur ou même une histoire suffisamment développée pour que le lecteur se soucie d’eux. Résultat : il y a des morts, des blessures et de grandes menaces, mais on ne ressent aucune émotion. Le roman de Mathieu Fortin se veut une comédie du genre mais, même dans le cas de l’excellent film Shaun of the dead, on s’inquiète et se désole pour les personnages.

Le Protocol Reston édition coups de tête

Couverture de la première édition, Coups de tête, 2009

Parlant de comédie, Le Protocole Reston contient des moments qui font effectivement sourire. Le duo formé par Victor et Lucien, se demandant ce qu’ils vont faire de leur ancien voisin zombifié pour finalement le filmer pour nourrir Youtube, est très efficace. Ajoutons le sort cruel réservé à l’hélicoptère TVA et la passe geek à souhait où nos héros s’emparent des armes médiévales de leur voisin pour se défendre, et nous avons un bon lot d’instants cocasses. L’auteur s’adonne également à la satire de façon efficace grâce aux intermèdes où des caricatures de Mario Dumont et Jean Charest magouillent allègrement.

Malgré quelques bévues qui ébranlent la crédibilité de l’histoire (une cage de Plexiglas contenant une créature dangereuse ne devrait pas se fissurer au moindre impact et un homme ne peut démolir un mur à mains nues!), Le Protocole Reston n’est pas un mauvais roman, mais ne deviendra malheureusement pas un classique du genre. En fait, il s’imbrique parfaitement dans la ligne éditoriale que s’étaient donné à l’époque les éditions Coups de tête, celui de publier des livres de genre intenses, basés sur l’action, qui se lisent en une seule fois.

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.
close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :