L’Anthologie d’horreur « Maisons Hantées »

maisons hantées luciférines

anthologie maisons hantéesLes Éditions Luciférines, dont la barre est tenue par Barbara Cordier, défendent une mission des plus nobles, celle de mettre en avant des auteurs et des textes d’horreur contemporaine. Fortement ancrée dans la culture underground et inspirée par les courants romantique et surréaliste, cette jeune maison d’édition se fait l’héritière du splaterpunk anglo-saxon. Après une anthologie présentant des réadaptations trash et transgressives des nouvelles d’Edgard Allan Poe, Nouvelles peaux, les Éditions Luciférines en sont maintenant à la publication de leur 4e ouvrage, Maisons Hantées, un hommage à ces lieux si souvent exploités en littérature d’horreur et de fantastique.

Décor par excellence des récits de terreur, les maisons hantées se sont fait le théâtre de phénomènes inexplicables, de possessions diaboliques et de fantômes trop attachés à leur passé, terrorisant entre leurs murs des centaines de milliers de personnages. Par la main des créateurs exploitant le fantastique, la maison perd son rôle rassurant d’abris, de protection contre tout ce qui pourrait nous faire du mal, pour devenir lieu de huis clos angoissant, frontières entre la réalité et d’étranges mondes et même parfois une entité malveillante à part entière. Malgré le fait que le thème ait été utilisé, semble-t-il, ad nauseam, l’anthologie des Éditions Luciférines nous prouve, grâce à ses 17 nouvelles, qu’il n’a pas perdu de son efficacité.

Vous trouverez très peu de clichés entre les pages de cette anthologie. Pas de famille emménageant dans une nouvelle demeure qui s’avérera dangereuse, mais plutôt des récits où le contexte des lieux hantés est réinventé, modernisé. On retrouve, entre autres, un motel (Motel K.), un appartement (Annabelle), un musée oublié (Kolka) et un bordel délaissé (65 de la rue Bouscarrat). L’engouement pour les lieux abandonnés, bonifié par le web, y est représenté par la quantité frappante de maisons abandonnées qui figurent dans les récits (Jeux d’enfants, Amphytrion, Classifié) dont deux mettant en scène des férues d’exploration urbaine (145 rue Lafayette et La Vénus aux épines), discipline gagnant sans cesse en popularité.

Maisons hantées se trouve dans la variété des styles et des formes de narrations. En effet, les maisons étranges constituent la ligne directrice de cette anthologie, mais les récits, tous différents les uns des autres, présentent un bel éventail de variations sur un même thème. Ainsi, le lecteur se plaira à parcourir des histoires racontées sous forme d’enquête policière (Classifié), de documentaire (Préservons l’éternelle fontaine), de confession (Le murmure des pierres) et de journal (Dehors, il neige). Il aura également droit à un tour dans le passé (Iravel et Les murs de Blackcat), une incursion du côté de l’humour (Annabelle) et une confrontation avec le langage très particulier d’un punk (Cambrousse punk).

Amateur d’histoires d’horreur, de gore et de mystères, n’hésitez pas une seconde à vous procurer cette anthologie d’une grande qualité. Les 17 nouvelles, offertes par l’imagination débridée de 17 auteurs français, comportent toutes à leur façon de violents frissons, des malaises amers et un sentiment d’angoisse jubilatoire. De plus, cette œuvre volumineuse (356 pages) et magnifiquement illustrée est en lice pour le prix Masterton 2015, dans la catégorie «nouvelles».

Site web des Éditions Luciférines

Page Facebook des Éditions Luciférines

nametag-AM

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :