Lancement du Projet SK365

Stephen King 365 jours Crédit image: stephenking.com

Il y a vingt ans, j’ai lu mon premier roman de Stephen King. C’est mon père qui l’avait emprunté sur sa carte de bibliothèque, parce que j’étais trop jeune pour pouvoir emprunter des livres sur l’étage « adultes ». J’avais jeté mon dévolu sur Bazaar, une grosse brique en grand format qui faisait plus de 600 pages. Pas si mal pour un garçon de 12 ans qui avait lu tout ce qui pouvait l’intéresser dans la section jeunesse des trois succursales de sa bibliothèque de quartier ! Ce fut un coup de foudre instantané. Et depuis ce jour, j’ai lu presque tous ses romans (en anglais ou en français), et en possède d’ailleurs pour chacun un exemplaire ou plus; je connais à peu près tous les essais qui ont été publiés sur lui, et j’ai même fait ma thèse de doctorat sur son œuvre ! Bref, je suis un fan fini de Stephen King. Mais à l’occasion de mon 32e anniversaire, j’avais le goût de me payer un trip. Et qui de mieux que Clair/Obscur pour me permettre de réaliser ce projet de fou ?

Lire tout Stephen King en un an, c’est possible?

Voici de quoi il s’agit : à partir d’aujourd’hui, le 28 janvier 2015, je me donne un an (365 jours très exactement) pour relire l’entièreté de la production de Stephen King. Oui, vous avez bien lu, je compte avoir lu les cinquante et quelques romans et plus de quatre-vingts nouvelles publiées par Stephen King depuis 1974, la date de parution de Carrie, son premier roman. Et après chacune de mes lectures, je mettrai en ligne, sur le site de Clair/Obscur, un commentaire sur le roman ou le recueil que je viens de lire. Mais je ne serai pas seul dans cette aventure, puisque Mélissa Boudreault, une amie et fan de Stephen King a choisi de s’embarquer avec moi dans ce marathon de lecture. Ce sera mon Annie Wilkes, qui apportera le côté « fan numéro 1 » à mes commentaires et m’aidera à me sentir moins seul quand la fatigue commencera à se faire sentir.

Les règles du projet

Voici les règles que je me suis fixées pour ce défi :
– Je dois lire TOUTE la production de Stephen King (incluant les recueils de nouvelles, les scénarios et autres) à avoir été publiée physiquement.
– Mes lectures se feront dans l’ordre de publication des œuvres, sans égard aux suites.
– Les romans de Richard Bachman sont inclus dans ce projet, puisqu’ils sont le fait de King. Ils seront intégrés à travers mes autres lectures, là aussi en ordre de publication.
– Je mettrai en ligne un texte sur chaque œuvre lue, et mon texte sera agrémenté du commentaire de Mélissa
– Sont exclus de ce projet : les nouvelles uniquement en format numérique (parce que ce n’est pas tout le monde qui a accès à une Kindle) ; les essais hors fiction (parce que c’est la production littéraire de King qui m’intéresse et non son intérêt marqué pour le baseball !) ; les œuvres incomplètes et/ou inédites qui sont difficiles à trouver.

Pourquoi?

En commençant ce défi, je ne cherche pas à prouver quoi que ce soit, ni à faire de l’argent, ni à battre un record quelconque. La seule chose que j’espère, c’est que vous serez nombreux à me lire et à m’encourager, et que j’inciterai peut-être certains d’entre vous à (re)découvrir l’œuvre de l’un des auteurs d’horreur les plus importants du vingtième siècle, voire de tous les temps.

Je dois vous laisser, il faut que j’aille chercher ma cavalière pour le bal des finissants. Je ne voudrais pas la faire attendre…Ce fut extrêmement difficile de convaincre sa mère de la laisser sortir, et elle a un caractère… de cochon !

Allez, n’ayez crainte, je suis là. Prenez ma main et suivez-moi. On va faire un voyage. Un très long voyage. Dans le noir.

nametag-PA

Pierre-Alexandre Bonin

About Pierre-Alexandre Bonin

Pierre-Alexandre est tombé dans les littératures de genre au primaire, en lisant Ange ou démon?, l’un des nombreux titres de la collection «Frisson», et depuis, il n’a cessé d’élargir ses horizons. Après une maîtrise en littérature québécoise, il a récemment terminé une thèse de doctorat sur Stephen King et prépare un projet de postdoctorat sur l’histoire des littératures de genre au Québec.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :