La programmation de SPASM 2014 est dévoilée!

Cette année encore, la programmation du festival SPASM enthousiaste les amateurs de cinéma de genre. Action, trash, insolite, horreur, absurde, science-fiction…Il y en a pour tous les goûts dans cette treizième édition, dont le coup d’envoi est prévu le 23 octobre.

Une soirée d’ouverture non tout en beauté, mais bien tout en sexe (!), avec une sélection de courts-métrages célébrant (ou pas?) les plaisirs de la chair. Une habituée du festival, la réalisatrice Izabel Grondin présentera notamment SEXXX, un montage ludique dédié aux moments forts et charnières du sexe dans le cinéma québécois de 1949 à 2008. Pour le reste, avec des présentations aux noms aussi évocateurs que The Day the Earth Stopped Masturbating et Speed Fucking , on ne peut pas dire qu’on n’est pas excité…

Le 24 octobre, on se transporte dans le futur avec le volet Films d’anticipation. En plus d’un court belge, un français et un espagnol, deux créations québécoises sont à l’honneur : Dive de Kaveh Nabatian et Rétrotransmission de Jason Paré. Ce volet est suivi des Inclassables, une projection de films étranges et impossibles à raconter, dont certains d’animation.

Samedi le 25 octobre est consacré à l’humour et l’insolite. Pendant 90 minutes, Trailer 4 enchaîne les fausses bandes-annonces incongrues, avec au programme « des ninjas chauves et moustachus, des policières sexy, des joueurs de tennis tueurs à gages, des morts-vivants communistes et des masturbateurs compulsifs ». De quoi se préparer pour Total Crap 11, à 21h00, où Pascal Pilote et Simon Lacroix nous offrent encore une fois le pire de la télé. Il semblerait même que la dame de « Ma colombe est blessée » soit de retour!

Le 30 octobre, on frissonne devant les courts inquiétants de Les détraqués, dont le clou est inévitablement The Nest de David Cronenberg, un long plan séquence mettant en vedette la Québécoise Évelyne Brochu. C’est suivi par la violence gratuite et l’humour pipi-caca du Cabaret Trash avec entre autre Ricardo : tueur en série de Strobosketch, où le chef Ricardo Larrivée terrorise fruits et légumes. Ma curiosité est piquée par la simple description du court-métrage I Love You So Hard sur le site du festival : Il l’aime en tabarnak. Ça dit tout.

Le 31 octobre, on va se faire peur à la Grande soirée Horreur avec une belle sélection internationale. Il y aura de l’animation sur scène et, comme c’est l’Halloween, un prix sera tiré parmi les spectateurs costumés. Le déguisement est toutefois obligatoire le lendemain, 1er novembre, pour le Party d’Halloween Old School, où chaque heure est dédiée à une nouvelle décennie, des années 60 à aujourd’hui. Dépêchez-vous d’acheter vos billets, le party d’Halloween affiche complet à chaque année!

La programmation venant tout juste d’être dévoilée, il est désormais possible d’acheter ses billets au bar Le Vestiaire ou au Club Soda, ou encore en ligne sur le site Internet via Paypal. Pour ceux qui ont envie d’aller à tout-TOUT-TOUTTE, on peut cette année encore se procurer un passeport pour l’ensemble du festival. Pour 40$, l’accès à toutes les activités est inclus, en plus d’une affiche du festival, un macaron, un sticker et du DVD SPASM- Horreur Volume 4.

Bon, c’est dans longtemps, mais on a hâte! Pas vous?

Site Internet

Facebook

About Elise Henripin

Boulimique de littérature et de cinéma d’horreur, Élise a collaboré à plusieurs blogues et projets consacrés à cet univers, dont Sinistre Magazine et Strange-Movies. Depuis 2014, elle est également chroniqueuse littéraire à l'émission L'étrange programme, un magazine culturel diffusé sur les ondes de TCF - La télévision communautaire de Montréal. Auteure d’un roman intitulé Soif publié en 2011, elle espère renouveler l’expérience de publication d’ici quelques années. Suivez-la sur Twitter et Instagram @ehenripin.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :