Vincent Castiglia: Il peint avec son propre sang!

On dit très souvent que «l’artiste s’investit dans son art» ou qu’ «il y a une partie de l’artiste dans chaque œuvre». Dans le cas de Vincent Castiglia, originaire de Brooklyn, à New York, il n’y a rien de plus vrai, car il peint exclusivement avec son propre sang! Une façon toute personnelle pour ce peintre de «dissoudre les barrières entre l’artiste et son art. » Chacune de ses œuvres représente un certain sacrifice ; depuis le début de sa carrière, il a utilisé plus de 12 litres de sang.
 

Reconnu pour son médium inhabituel et la qualité de ses toiles surréalistes, Vincent Castiglia explore les thèmes de la symbiose entre la vie et la mort, la condition transitoire de l’humain et le cul-de-sac de la mortalité. Ainsi on retrouve des personnages à moitié décomposer dans ses œuvres qui représentent non seulement le cycle perpétuel alternant vie et pourriture, mais également l’autodestruction de l’humanité.
 
Castiglia a participé à de nombreuses expositions à travers le monde, notamment dans les villes de Madrid, Londres, Mexico, Toronto et Los Angeles. Sa première exposition solo, «Remedy for the living», a eu lieu de 2008 à 2009 au célèbre H.R. Giger Museum, en Suisse.


Évidemment, pomper de ses veines une telle quantité de sang peut se révéler très dangereux. Le peintre non conventionnel a dû être conduit d’urgence à l’hôpital, en 2008. «J’ai un peu perdu le fil et je prélevais trop de sang, explique-t-il. J’étais très faible, j’étais pressé et je suis tombé dans les pommes. Ensuite, j’ai dû être opéré.»
 
Pour admirer ses œuvres : http://vincentcastigliaart.com/
Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :