Deceit: un jeu d’horreur alliant stratégie, ambiance et combat

deceit jeu critique

 Vous vous réveillez dans un vieil asile abandonné au son d’une voix inconnue, entouré de cinq autres personnes que vous ne connaissez pas. Et le tiers de votre groupe a été infecté par un virus, mais qui réussira à s’échapper de l’univers de Deceit?

deceit-asile

 

Histoire

Un scientifique mystérieux et dérangé, connu sous le nom de Game Master, mène des expérimentations illégales sur la mutation du corps humain. Pour se faire, il a besoin de cobayes qu’il kidnappe dans la rue. Le Game Master est à l’origine de la formule qui infecte deux de vos partenaires et leur donne l’habileté de se transformer en monstre, »Terror form », mais seulement dans le noir. Le Game Master décide du moment de fermer les lumières et il observe tout ce qui se passe. Les infectés travaillent secrètement contre le reste du groupe, en utilisant la noirceur comme opportunité pour vous éliminer un par un.

Pour survivre à ce cauchemar, vous devez trouver votre chemin dans chacun des niveaux et chercher des items utiles, tout en essayant de découvrir les infectés dans votre groupe. Et dans chacun des niveaux finals, vous avez une chance de vous enfuir.

jeu deceit-décors

Gameplay

Deceit est un survival horror et un shooter multiplayer qui se joue à la première personne. Vous aurez le choix entre plusieurs avatars, tous avec des possibilités d’amélioration. À chaque nouvelle partie, il sera déterminé de façon aléatoire si vous êtes un innocent ou un infecté. Le jeu se compose de trois tours par partie; chacun d’eux change la map de façon aléatoire. L’environnement a été spécifiquement configuré pour provoquer des conflits entre le groupe, créant le doute sur les véritables intentions des joueurs. Les personnes infectées tenteront de dissimuler leurs efforts pour vous faire échouer, tandis que les innocents surveilleront ce comportement suspect et tenteront de joindre leurs forces aux personnes qu’ils croient être de confiance.

Peu importe quel rôle vous jouerez, il vous sera possible de savoir quand la lumière s’éteindra et pour combien de temps, grâce à un minuteur dans le coin droit de votre écran. Et dans le noir, le nom des joueurs disparait, semant ainsi la peur entre les joueurs, car si vous vous faites attaquer, il vous sera impossible de voir de qui il s’agit.

jeu Deceit-personnages

Deux différents gameplays:

  • Les innocents: pour sortir vivant, il faut être en mesure de se défendre, et ce, avec tous les items cachés dans l’environnement. Les innocents doivent faire le plus d’objectifs possible quand ils ont de la lumière pour 2 raisons; obtenir des items et jouer avec la durée de la noirceur. L’innocent doit être apte à travailler en équipe, car à plusieurs moments il devra relever un allié qui a été attaqué. Il peut aussi administrer un sérum a un infecté pour augmenter sa chance de survie. Il faut quand même être toujours sur ses gardes parce qu’on ne sait jamais quand quelqu’un va vous trahir.

 

  • Les infectés: dans le noir, les infectés peuvent muter en terror form et  tuer les innocents s’ils ont assez de force. Si ce n’est pas le cas, ils devront trouver des poches de sang pour leur donner assez d’énergie. Par contre, si un autre joueur vous voit prendre une poche de sang, il connaîtra votre nature. La noirceur est votre atout et tant que personne n’est au courant de votre statut, vous pouvez par exemple saboter le travail des innocents en fermant des interrupteurs qui activent des objectifs. Le point fort du jeu, c’est de jouer avec la confiance des autres joueurs. Vous pouvez tirer sur un joueur pour faire croire qu’il est un infecté. Échafauder des plans machiavéliques est possible et à la portée de ceux qui ont l’imagination pour le faire. Toutefois, quand la lumière revient, les infectés retournent à leur forme humaine et leur nom de joueur réapparaît.jeu Deceit-infectésLe gameplay procure une bonne dose de plaisir grâce à ses multiples possibilités. Le seul bémol, c’est qu’il n’y a que 2 maps disponibles, l’asile et la forêt. Par contre, le level design est bien conçu et fournit quantité de secteurs à explorer. Il est facile de se perdre ou d’être pris dans un cul-de-sac durant les moments de panique.Un autre facteur de stress intéressant est le poison gaz  qui est dissimulé dans un secteur spécifique de la map pour vous forcer à bouger, sans quoi vous mourez. On peut comparer Deceit à Dead by daylight, car on ressent la même inquiétude vis-à-vis d’un tueur qui guette nos moindres mouvements. Il faut travailler en équipe pour survivre, c’est la clé.Une multitude d’objets rendent l’aventure encore plus plaisante :

    – la caméra :  possède un flash puissant qui aveugle temporairement et peu aller jusqu’à étourdir les infectés.

    Inspector kit : détecte si vous êtes qui vous prétendez être.

    Tracker : permets de suivre le comportement et les mouvements d’un autre joueur.

    jeu Deceit-combat

    Graphique et atmosphère

    L’aspect visuel du jeu amplifie le côté horreur avec ses décors plus réels les uns que les autres.  Nous avons vraiment l’impression de nous trouver dans un asile abandonné depuis des années. Le souci du détail très présent apporte un gros plus au storytelling. En ajoutant l’éclairage sombre qui crée une instabilité des lieux, on obtient une atmosphère d’horreur comme nous l’aimons. Quelques détails laissent à désirer, mais rien qui empêche d’avoir une belle expérience. L’atmosphère rappelle le film Grave encounters, puisque vous êtes prisonnier d’un lieu douteux et lugubre sans savoir ce qui vous attend au détour. Pour vivre l’expérience à son meilleur, il est recommandé d’avoir une carte graphique  NVidia GeForce GTX 660.

    jeu Deceit horreur

    Dans l’ensemble, Deceit implique la frénésie du combat rapide combiné à une bonne stratégie. Malgré les quelques aspects qui ne changent pas, tel que les mécanismes du jeu, Deceit vous donnera le goût de rejouer pendant des heures afin de tester toutes les possibilités. Chaque partie est différente et vous plongera dans l’horreur et la folie du Game Master.

     

    Genre: Horreur/Action/Multiplayer/FPS/Co-op

    Classification: 18+

    Platforme: PC

    Éditeur: Automaton

    Sortie: 3 mars 2017

 

Mélanie Richer

About Mélanie Richer

À l'âge de 4 ans, elle a le coup de foudre pour l'horreur en tout genre. À la fin de son secondaire, elle décide de se lancer dans le programme d'arts et lettres, profil cinéma, mais se retire après un ans et demi. Elle se lance par la suite dans le domaine du maquillage et effets spéciaux mais choisit un autre chemin, celui du monde des jeux vidéo. Diplômée en modélisation 3D, son but est de travailler comme éclairagiste et, un jour, de réaliser son propre jeu d'horreur. Suivez-la ici : https://www.artstation.com/artist/zaliria

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :