Cure de bien-être: sordides lieux de tournage

Cure de bien-être tournage

Les critiques du film Cure de bien-être (A Cure for Wellness) s’accordent toutes sur le même verdict. Et puisqu’à la suite du visionnement du petit dernier du réalisateur Gore Verbinski nous avons exactement le même avis, s’attarder sur le lieu de tournage principal, un hôpital abandonné aussi sordide que le film lui-même, s’impose comme une évidence.

Résumé éclair des critiques 

cure de bien-être cinématographieCe film d’inspiration néo-gothique présente une excellente idée de départ : un jeune travailleur ambitieux a pour mission de se rendre en Suisse afin de récupérer son patron qui refuse de quitter sa cure de bien-être. Une fois sur les lieux, Lockhart réalise très vite que des événements anormaux se déroulent dans cet endroit pour le moins singulier. Malgré le fait que le thriller soit bien mené, la fin est prévisible et n’est tout simplement pas à la hauteur de ce qui est installé dans la première heure du film.

Les points positifs concernent l’ambiance glauque et inquiétante, la cinématographie à couper le souffle, que l’on peut aisément qualifié d’artistique et les décors aussi lugubres que magnifiques. Le suspense est irrémédiablement servi par le sentiment de malaise et d’isolation que créent les lieux de cette cure de bien-être inhabituelle. Le Château est perché sur une montagne dans les Alpes Suisse et n’est accessible que par une longue route dans les bois. Les patients ne peuvent espérer y trouver du réseau et il leur est interdit d’utiliser le téléphone. Les meubles anciens, les uniformes dépassés du personnel et les instruments médicaux vintage donnent l’impression de se retrouver dans une autre époque, une autre dimension.

L’influence des lieux du tournage

cure de bien-être restaurationTous ces points positifs se rattachent de près ou de loin au choix de lieu du tournage des scènes intérieures qui a certainement aidé à insuffler le sentiment de malaise ressenti par le spectateur. Il se trouve que le sanatorium abandonné Beelitz-Heilstätten possède une histoire aussi sinistre que le château du film, et est même réputé comme l’endroit le plus hanté d’Allemagne! Pour le bien du tournage, l’équipe a restaurant plusieurs mois certaines pièces de cette immense bâtisse en état de décrépitude.

Bâtie en 1898 selon les plans de l’architecte Heino Schmieden, ce sanatorium est en fait véritable petit village comprenant plusieurs bâtiments perdus dans une vaste forêt de pins. Réquisitionné durant la Première Guerre Mondiale pour servir d’hôpital militaire à l’armée impériale allemande, c’est finalement l’U.R.S.S. qui occupera les lieux jusqu’en 1995. Laissés à l’abandon depuis, les lieux sont devenus un terrain de jeu idéal pour de nombreux explorateurs urbain.

Qu’est-ce qui rend cet endroit si inquiétant?

beelitz abandonné-En 1916, un soldat alors méconnu du nom de Adolf Hitler y séjourna durant presque deux mois pour se remettre d’une blessure à la jambe survenue à la bataille de la Somme. Le Führer a tellement aimé l’endroit qu’il en parle même dans son célèbre livre Mein Kampf.

– Le tueur en série Wolfgang Schmidt, surnommé «La bête de Beelitz», a fait 6 victimes dans les bois de Beelitz et les environs, dont un enfant de trois mois. Il est connu pour avoir étranglé des femmes avec des petites culottes roses et commis des actes de nécrophilie

-En 2008, le photographe Michael K. amena la jeune modèle Anja P. à Beelitz-Heilstätten pour une séance photo fétichiste. L’homme n’avait cependant pas d’intention artistique, puisqu’il a battu à mort la jeune femme à l’aide d’une poêle à frire avant de profaner son cadavre.

Avec ce passé trouble et violent, nulle surprise que les acteurs et l’équipe de tournage affirment ne pas s’être sentis à l’aise sur les lieux. Jason Isaac, qui incarne le terrible directeur Heinrich Volmer, dit avoir été terrifié lorsqu’il devait retourner dans le noir jusqu’à sa caravane.

La dame blanche des Hehenzollern

château Hohenzollern cure de bien-êtreLe Château de Hohenzollern, où les scènes extérieures ont été tournées, n’est pas en reste. Construit au XIe siècle au sommet d’une montagne a environ 855 mètres d’altitude, l’imposant château a appartenu à la famille Hohenzollern qui régna sur la Prusse durant 400 ans. Les Hohenzollern sont au cœur d’une des histoires de fantôme les plus connus d’Allemagne. Une femme vêtue de blanc, surnommée la dame blanche, les a tourmentés, apparaissant la plupart du temps juste avant le décès d’un membre de la famille!

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :