Chants des marais et des morts, la réussite de Mathieu Bellemare

chants marais morts bellemare

chants-des-marais-et-des-mortsIl y a de ces instants privilégiés où, parcourant une nouvelle œuvre, on s’arrête pour se dire qu’on est vraiment en train de tenir quelque chose de remarquable et novateur. Un morceau de culture rare, visiblement travaillé et peaufiné avec amour et passion. C’est ce beau frisson qu’offre Chants des marais et des morts, de l’artiste multidisciplinaire Mathieu Bellemare. Ce disque-livre illustré est d’autant plus impressionnant que son auteur y a déployé une grande palette de talent. En effet, Bellemare a composé la musique et les paroles, en plus d’y apposer sa voix et ses dessins. Cette œuvre polymorphe a su charmer le Conseil des Arts et des Lettres du Québec, qui lui a remis le prix «Œuvre de l’année 2015» dans Lanaudière, ainsi que le jury des Grands prix Desjardins de la culture pour le «prix innovation». Donner-lui une petite chance et cet extra-terrestre artistique saura en faire autant avec vous.

À première vue, Chants des marais et des morts semble être un livre de contes illustrés, mais c’est lorsque l’on glisse le disque dans le lecteur qu’on réalise qu’il est bien plus que cela. Chaque histoire se complète d’un thème musical digne d’une trame sonore de film, sur lequel Bellemare chante/récite le texte de sa voix ample et légèrement éraillée. Il en résulte une expérience immersive étonnante qui se décline en 10 chansons pour 216 pages d’illustrations. Pour créer cette œuvre multidimensionnelle, qui se veut un hommage aux histoires qu’on se raconte auprès d’un bon feu à la nuit tombée, l’auteur s’est inspiré de Tim Burton, Tom Waits et Edgar Allan Poe. Un mélange que l’on ressent de façon très tangible.

mathieu-bellemare

Crédit photo : Andréanne Bates

Les premières secondes de la première partie, Le Vieux marais, composées de chants de criquets, donne le ton aux trois chansons qui suivent. Nous nous  retrouvons dans un sinistre marais, à la nuit tombée, suivant trois garçons  dans l’exploration d’une maison pas totalement abandonnée. Puis, à peine remis de nos peurs, notre cœur se déchire devant le sort que trouve la pauvre Fanny «sans amis», au fond du marécage. La deuxième partie, Errances, s’ouvre sur une célébration  jazzée du jardin secret avant de nous offrir un touchant morceau de magie, L’Escargot, bercé par la douceur des notes d’une boîte à musique. Ensuite, on découvre le destin d’une tragique ironie d’un petit garçon dont la pauvreté de la mère la force à prendre une dure décision. Portée par une magnifique mélodie de piano, cette histoire triste à pleurer de rage trottera longtemps dans votre esprit. La troisième partie, Danses macabres, propose un tango de feu pour accompagner les regrets d’un cadavre et son ennui d’être sous terre ainsi que le cri de détresse, riche en émotions, d’un amoureux souffrant le départ de sa belle jusqu’à désirer la mort. Finalement, nous sommes complètement transportés en Nouvelle-Orléans avec la dernière partie, Le Cortège du sud, où nous sommes témoins de la fin lourde de sens de la prostituée nommée Orléanne.

Avec le talent, l’originalité, la théâtralité et le sens de la mélodie de Mathieu Bellemare, les thèmes très noirs et délicats de la mort, de la violence faite aux femmes, du suicide, du racisme et de la pauvreté revêtent une beauté sombre et artistique. Il en résulte un envoûtement dans lequel on s’installe avec plaisir, les sens subjugués, sous le pouvoir de la voix de Bellemare. Celle-ci présente de multiples facettes, s’adaptant à l’histoire en effectuant mille pirouettes et cabrioles afin de nous amener sur les terrains de la mélancolie et de l’émerveillement. Chants des marais et des morts est plus qu’un livre ou un disque, c’est un moment à vivre et ressentir.

Découvrez des extraits sur le site de Mathieu Bellemare et suivez le sur Facebook!

nametag-AM

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :