Artiste FX du Québec: Éric Whebley

Éric Whebley artiste maquilleur crédit photo: Julye Lemay
Éric Whebley marche zombies 2013

Éric à la marche des zombies 2013 crédit: Jean-Sébastien St-Pierre

Pour tous les écrivains, artistes et passionnés de l’horreur, c’est la même chose; cet intérêt n’est pas apparu du jour au lendemain. Éric Whebley ne déroge pas à cette règle, mais c’est en 2013, alors qu’il participe pour la première fois à la Marche des zombies de Montréal, qu’il a véritablement eu la piqûre pour les effets spéciaux horrifiques. La grande popularité de son maquillage ce jour-là y est certainement pour quelque chose, et faire la une du journal Voir l’a conforté dans son désir de peaufiner son talent. Depuis cette date, Whebley apprend de façon autodidacte, ajoute des nouvelles techniques à ses connaissances et s’impose de plus en plus dans le milieu des artistes FX.

Rapidement, les expériences s’accumulent pour Éric Whebley qui est loin de s’en plaindre. Maquilleur pour la course Total zombie en 2014 et 2015 ainsi que pour le parcours de peur d’Hérole, il joint son talent à plusieurs shooting photo. Il a également participé à des webséries dont Rapaces (Productions Mancuso) et Jour de vampires ainsi qu’au tournage de court métrage tel que Karnivor City de Jean-François Brisson et pas moins de 5 Kinos pour le Kino Kabaret 2015. Les films plus longs, comme Checkers (Dima Productions) et Welcome Montréal, n’ont pas tardé à s’ajouter à son curriculum. Fort de sa passion, il s’est même prêté au jeu de la figuration et apprivoise petit à petit le métier d’acteur. En plus de toutes ces activités, Whebley trouve le temps de partager son savoir en donnant des cours privés de maquillage d’horreur. Pour ce faire, il loue une chaise au salon de tatouage Aztèque, aux côtés de Rémi Couture, qu’il considère comme son mentor.

Éric Whebley

crédit photo: Julye Lemay

La particularité d’Éric Whebley se situe dans son refus de tomber dans l’exagération. Il s’efforce plutôt à reproduire des blessures et la chair en putréfaction en demeurant le plus près possible de la réalité. D’ailleurs, ce n’est pas les modèles qui ont manqué, car notre artiste travaille depuis des années dans le domaine funéraire, chargé de récupérer les corps dans la maison des défunts. Ainsi, même si la vague zombie se tarit un jour, ce n’est pas Whebley qui manquera de travail…et de reconnaissance! En effet, le maquilleur sera l’invité spécial du Festival international du film de Saint-Sauveur.

 Minutieux et ne rechignant pas devant les nouveaux défis, Éric Whebley voit déjà de nombreux projets s’inscrire à son agenda pour les mois à venir. Et pour ceux qui se demandent s’il est retourné à la Marche des zombies de Montréal, la réponse est oui! Il y a même causé toute une commotion en s’y présentant au volant d’un corbillard!

nametag-AM

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :