Jardin Mécanique – L’Asile de St-Iscariote : Une BD jubilatoire

Jardin Mécanique BD Asile de St-Iscariote Jeik Dion

C’est dans un joyeux déferlement d’amour et de reconnaissance que Jardin Mécanique, le groupe de musique le plus unique du Québec, a lancé sa première bande dessinée à la fin mai. Après plus d’un an de travail acharné et une campagne Kickstarter bien réussie, les auteurs Sylvain de Carufel et François de Grandpré ainsi que l’illustrateur Jeik Dion présentent Jardin Mécanique – L’Asile de St-Iscariote, une œuvre complète, et nous pesons nos mots, absolument parfaite.

Jardin Mécanique L'Asile de St-IscarioteLa bande dessinée L’Asile de St-Iscariote est si bien pensée qu’il n’est pas nécessaire de connaître préalablement le groupe pour l’apprécier à sa juste valeur. Par contre, pour les néophytes, décrivons bien simplement le band ainsi : un opéra rock aux accents noirs et satiriques, menés par trois musiciens costumés qui incarnent les personnages principaux de l’histoire qu’ils chantent. Jardin Mécanique, c’est également du théâtre et des projections, le tout assemblé en un univers complexe et touffu dans lequel on s’immerge avec un bonheur sadique.

L’Asile de St-Iscariote relate la rencontre de nos trois protagonistes et leur évasion du terrible asile, autrement dit, la genèse de Jardin Mécanique. Il se passe des choses louches à L’Asile de St-Iscariote, on dit même que personne n’en sort jamais vivant. Nouvellement en poste, la directrice Beaumont, qui n’hésite pas à autoriser des tests contre nature sur ses patients, instaure « la procédure », une méthode drastique pour venir à bout des internés les plus récalcitrants. Au cœur de cet enfer, Jean-Baptiste, un aliéné enragé et déterminé à fuir le joug de Beaumont, qui l’a particulièrement pris en grippe, trouve de l’aide en la personne de Frédéric-Alexandre et Javier, deux autres patients.

Les créateurs de L’Asile de St-Iscariote ont exploité à fond tous les avantages de la bande dessinée afin de faire vivre des émotions réelles et intenses aux lecteurs. Plusieurs moments forts se retrouvent dans cette histoire sombre, mentionnons seulement la géniale partie d’échec entre Jean-Baptiste et Frédéric-Alexandre, la découverte du sort de l’ancien directeur et la perte très dure, mais nécessaire, d’un personnage aimé. Le déroulement des événements suit un crescendo efficace pour culminer en un déferlement d’action et de terreur. Ainsi, le lecteur est happé par le récit, tourne les pages à toute allure pour arrivé à la finale, complètement accro aux protagonistes et à leur passionnante personnalité aussi délirante qu’attachante.

Jardin Mécanique L'Asile de St-Iscariote extraitPour les fans, il est tout à fait jouissif de découvrir les origines de leurs personnages chéris et qui plus est, de nombreux clins d’œil se cachent ici et là pour qui a écouté attentivement les deux albums du groupe. C’est aussi un véritable plaisir de voir tous les éléments s’imbriquer avec une grande cohésion dans l’univers déjanté et très développé de Jardin Mécanique.

L’illustrateur Jeik Dion, dont on parle beaucoup récemment pour ses couvertures mémorables des rééditions grand format de succès de Patrick Senécal, a produit des story-boards et ça parait! Les cases s’enchaînent avec un naturel hypnotisant tandis que le choix des plans est parfaitement aligné sur l’isolement des personnages et démontrent de manière désarmante leur position de prisonnier humilié, oppressé et maintenu dans la peur. Tout l’aspect visuel a de façon évidente été pensé et repensé, jusque dans les moindres détails, jusqu’aux couleurs choisies qui amplifie le lustre lugubre que revet L’Asile et les terribles événements qui s’y déroulent.

La bande dessinée L’Asile de St-Iscariote représente un ajout majeur dans le monde sombre et éclaté de nos trois musiciens et consitue une autre preuve que Jardin Mécanique est un projet rassembleur de talents et beaucoup, beaucoup plus qu’un excellent groupe de musique. À la lumière de cette critique, nous n’avons qu’une seule chose à ajouter : de grâce, faites-vous ce cadeau incroyable et précipitez-vous dans votre librairie préférée!

 

Anne-Marie Bouthillier

About Anne-Marie Bouthillier

Lectrice insatiable passionnée par l’écriture, détentrice d'un baccalauréat par cumul (création littéraire, français écrit et rédaction) et a forgé ses premières armes de rédactrice chez le magazine Québec Érotique et le site Canoë. Fan d’horreur et nourrissant une forte curiosité pour tout ce qui est bizarre, Anne-Marie a publié des nouvelles dans Horrifique, Souffle d’Éden et Clair/Obscur.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*


close
Facebook IconTwitter Iconfacebook like buttontwitter follow button
%d blogueurs aiment cette page :